Ces panneaux serviront notamment à alimenter en électricité le parc de Plopsa.

C’est en présence de Jean-Luc Crucke, ministre wallon de l’Énergie, que le groupe Engie a inauguré ce lundi 9 septembre, sa toute nouvelle installation de panneaux photovoltaÏques, à la centrale hydroélectrique de Coo. Au total, 2.640 panneaux, ont été installés à proximité du bassin inférieur de la centrale d’accumulation par pompage… ce qui marque le début d’importants investissements, résolument verts. Comme l’expliquaient les responsables d’Engie ce lundi matin en effet, la volonté du groupe est bien de faire de la centrale de Coo un modèle du genre. L’énergie hydraulique, le photovoltaïque et, à terme, l’éolien, cohabiteront.

D’une surface totale de 7.000m² et d’une puissance de 715kW, les 2640 panneaux inaugurés ce lundi produiront chaque année 680MWh, “ce qui équivaut à la consommation annuelle de 194 ménages”, explique Marc Locht, responsable de la centrale de Coo. “Ils permettront d’éviter l’émission de plus de 272 tonnes de CO2 par an, soit l’équivalent des émissions annuelles de 188 voitures roulant au diesel”.

En amont, au bord du lac inférieur, ce sont 920 panneaux qui furent installés. Ces derniers sont plus particulièrement “réservés” à l’alimentation de véhicules électriques. Ici en effet, “6 bornes de rechargement ont été installées”, poursuit Marc Locht. Et quand les véhicules ne sont pas alimentés, “le tout est redistribué pour la collectivité, dans le réseau”. À noter que la production annuelle de ce site permettrait de parcourir, en véhicule électrique, la distance de 1,2 million de kilomètres par an !

En aval, surplombant le parc de Plopsa Coo, on retrouve les 1720 autres panneaux. “Ce site produira quant à lui 450MWh et alimentera en grande partie le parc d’attractions, partenaire de cette opération”. Concrètement, 70 % de l’énergie produite sera consommée par Plospa, “ce qui permettra de couvrir 38 % de sa consommation”. Cela représente également l’énergie consommée annuellement par 130 familles..

Investissement global : 700.000 euros… une première pierre d’un plus vaste chantier doit-on donc comprendre, l’ambition d’Engie étant d’investir plus encore dans l’énergie verte, que ce soit au travers de l’éolien, de panneaux solaires ou encore en développant plus encore le potentiel hydroélectrique de ses installations.

À l’horizon 2025, le groupe a ainsi annoncé vouloir investir 550 millions d’euros dans l’agrandissement de ses bassins supérieurs mais aussi dans la création d’une nouvelle galerie et d’une nouvelle turbine, reliant les bassins supérieurs et le bassin inférieur. Au total, l’énergie produite à Coo atteindrait 2.000MWh, soit l’équivalent de la production d’un parc de 500 éoliennes.