Elia, gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension, transporte l’électricité des producteurs vers les réseaux de distribution pour être acheminée vers chaque consommateur, avec plus de 8 000 km de lignes et de câbles souterrains répartis sur l’ensemble du pays. Consciente que cette activité peut générer des incidences sur l’Environnement, elle développe plusieurs partenariats visant à favoriser le développement durable et la biodiversité sur le territoire des communes concernées par ses projets d’infrastructure.

Ainsi, dans le cadre des travaux de la Boucle de l’Est, soit le renforcement de la liaison 70 kV en fin de vie par une liaison 2x110 kV dans la province de Liège, lancé en 2015 et arrivé en phase 2 (De Bévercée à Brume), les communes de Malmedy, Spa, Stavelot, Stoumont et Trois-Ponts bénéficieront du "fonds paysage/biodiversité", proportionnellement au nombre de kilomètres que la Boucle de l’Est parcourt sur leur territoire.

D’un total de 337 500 euros, ce fonds permettra de réaliser 28 projets ou aménagements paysagers sur les cinq entités liégeoises, avec l’accompagnement de la coopérative Ecofirst jusqu’à l’aboutissement des projets prévu pour 2023.

Dans ce cadre, la commune de Malmedy bénéficie de 25 000 euros, ce qui permettra de réaliser trois projets que sont : le projet-pilote supra-communal de "Forêt résiliente", un projet de lutte contre les espèces invasives et le placement de caches à poissons.

La ville de Spa a décidé d’allouer les 12 500 euros du fonds qui lui reviennent à l’étude du réseau écologique existant et des potentialités des cours d’eau du territoire.

La ville de Stavelot répartira son budget de 100 000 euros à neuf projets dont le réaménagement de la Promenade de Roannay, la création d’un verger, la création d’une mare à Ster, la lutte contre la renouée du Japon, etc.

A Stoumont, 162 500 euros seront alloués à la réalisation de dix projets paysagers : plantation de haies et d’un verger, l’aménagement d’un point de vue sur la vallée de l’Amblève, la pose de nichoirs, etc.

Enfin, la commune de Trois-Ponts verra cinq projets se réaliser grâce aux 37 500 euros alloués : remplacement de la passerelle du ruisseau Pouhon du Bâleur, l’aménagement autour du site du bivouac et la pose de nichoirs, etc.