La politique du logement adoptée par la Ville de Verviers se poursuit avec l’insistance sur le droit à un logement décent et de qualité, et le renforcement de l’attractivité résidentielle de l’ensemble du territoire communal verviétois. "Cette politique a permis, sur la décennie écoulée, de remettre 800 immeubles, soit environ 2 400 logements en conformité, se réjouit l’échevine du Logement Sophie Lambert. C’est-à-dire qu’ils sont à nouveau salubres, sécurisés et suffisamment spacieux." Pour aller plus loin dans ce bilan, une prime à la rénovation de façades a vu le jour au printemps 2017.

"Il s’agit, lorsqu’un propriétaire reçoit la visite de la commission sanitaire, de l’obliger à remettre son logement en conformité, explique l’échevine. Et une fois le dossier clôturé et la mise en conformité réalisée, qui avoisine en moyenne 13 000 euros de travaux, d’octroyer une prime pour la rénovation de la façade." L’intervention communale représente 80 % du coût des travaux d’embellissement (nettoyage, sablage, mise en peinture, rénovation des menuiseries et ferronneries) plafonnée à 5 000 euros et jusqu’à 7 000 euros (si remplacement d’ancienne vitrine commerciale). "Cette prime a pour objectif de répercuter sur l’espace public les investissements consentis par les propriétaires." Celle-ci diffère de la prime "patrimoine" octroyée pour les bâtiments à haute valeur patrimoniale et se limite aux quartiers suivants : Vieille Ville, hypercentre, et Ville haute. Deux quartiers ont particulièrement été impactés : celui de Raines/Sécheval où 16 façades ont été rénovées, ou celui des Minières où neuf façades l’ont été, et où deux sont programmées en 2021. On citera la remise en beauté des façades rue des Alliés 61, Crapaurue 139, ou Coronmeuse 12-14...