La maïeure socialiste vient de reprendre cette semaine les rênes de la Cité lainière.

Muriel Targnion, bourgmestre socialiste de Verviers depuis 2015, vient d’effectuer son grand retour à l’Hôtel de Ville cette semaine, après une absence de trois mois pour maladie.

"Je suis de retour à 100 %, assure l’intéressée, et il y a de nombreux dossiers importants sur la table, comme la rénovation du centre-ville, par exemple".

L’échevin Alexandre Loffet (PS), qui faisait office de bourgmestre faisant fonction en l’absence prolongée de Muriel Targnion, peut désormais souffler quelque peu. Il peut en effet à nouveau se concentrer sur ces compétences d’échevin du Budget, du Personnel, de l’État civil et des Événements.

Pour rappel, Muriel Targnion (PS) était sous certificat médical depuis mars dernier, suite au déferlement de critiques qui ont suivi la manifestation du 19 février lors de la venue de Théo Francken (N-VA), l’ex-secrétaire d’état à l’Asile et à la Migration, venu pour présenter son livre à Verviers.

Annoncée absente jusqu’en septembre dans un premier temps, la bourgmestre avait fait savoir à la fin avril qu’elle comptait revenir plus tôt que prévu, début juin, au vu de l’amélioration de son état de santé.

Désormais en pleine forme, Muriel Targnion vient donc de reprendre en main l’entièreté de ses fonctions maïorales. La Cité lainière, où tout est à nouveau revenu à la normale, retrouve avec sourire sa bourgmestre.