Parmi les importants dossiers sur lesquels la "nouvelle" majorité verviétoise devra se pencher, il y a ce monstre du Loch Ness… le centre commercial qui n’est toujours pas sorti de terre. Les derniers mois n’ont pas aidé, doit-on comprendre. On se dirigerait même vers une adaptation dudit centre… "Pour le moment l’ensemble du site est une propriété privée, souligne Jean-François Istasse, futur bourgmestre, je ne peux donc pas décider à la place du privé. Mais il est vrai qu’il y a un certain scepticisme par rapport à ce type de projet. Il sera sans doute nécessaire d’adapter, d’avoir un plan B, avec le même promoteur. Des permis vont devenir obsolètes… cela fait partie des discussions que nous avons avec les partenaires de majorité."