Le préjudice estimé s'élevait à plus de 40.000 euros.

Le tribunal correctionnel de Verviers a condamné, mardi, un Roumain de 34 ans et domicilié dans le Nord de la France à une peine de six mois de prison pour recel d'outillage volé. Le tribunal a acquitté son présumé complice, âgé de 53 ans, pour les faits, les deux prévenus risquant un an de prison pour vol de ces différents outils.

 Le 24 janvier dernier, un entrepreneur de la région de Verviers dépose plainte car son véhicule de chantier a été fracturé. Des outils, portant une balise de traçage, sont détectés à Eynatten, où la police intercepte un véhicule immatriculé en Roumanie. À son bord se trouvent les deux prévenus ainsi que de l'outillage volé et dissimulé sous des meubles.

L'enquête permet de relier l'ensemble des outils découverts à des vols commis à Plombières, Berloz, Hensies, Eghezée, Genappe, Lasne, Gembloux, Chaumont-Gistoux, Perwez ou encore Saint-Trond entre le 10 et le 24 janvier.

Le tribunal considère cependant que les deux occupants du véhicule ne peuvent être poursuivis pour les vols commis, le plus jeune des deux ayant admis avoir acheté des lots d'outillage à deux reprises pour une somme de 2.200 euros, alors qu'il n'est pas professionnel dans le bâtiment.

Il ressort clairement du dossier que certains des outils appartenaient bien à des entreprises spoliées. Selon les enquêteurs, le préjudice estimé s'élevait à 40.000 euros.

Le tribunal a dès lors condamné le trentenaire, en aveux sur le recel, à une peine de six mois de prison ferme. Le passager, qui niait toute implication que ce soit pour le vol ou le recel, a été acquitté.