Mercredi soir, l'Allemagne a classé la Belgique en zone à risque, autrement dit en zone rouge. Il est donc désormais interdit de s'y rendre pour des raisons non-essentielles et ce, pour tous les résidents belges. Une décision qui avait fait réagir plusieurs bourgmestres de la communauté germanophone dont le bourgmestre de Waimes Daniel Stoffels, précisant que "25 % de la région ont pour habitude d'aller faire leurs courses en Allemagne".

Après plusieurs discussions entre autorités, une exception existe pour les résidents de la communauté germanophone qui pourront voyager en Rhénanie-du-Nord-Westphalie et en Rhénanie-Palatinat, sans restriction et sans donner de raisons s’ils n’ont pas l’intention d’y rester plus de 24 heures. De quoi permettre aux germanophones de continuer à passer librement la frontière pour se rendre sur leur lieu de travail, rendre visite à leur famille, ou simplement faire leurs courses...