Les pompiers de la zone VHP sont intervenus en renfort de la zone de police Pays de Herve et la DNF ce samedi soir pour des personnes perdues dans les Fagnes.
Il s'agissait de deux touristes autrichiens.
La recherche avait débuté fin d'après-midi par la police. La zone de secours est venue en appui afin d'aider à ramener les deux personnes en difficulté vers un point de rendez-vous.
Les moyens déployés sur place étaient importants : une autopompe, un camion 4x4, un véhicule Poste de commandement, un drone avec caméra thermique, un véhicule officier, un véhicule polyvalent permettant de disposer de boissons chaudes, soit une quinzaine de pompiers au total.
La police était déployée avec plus de 20 personnes, dont des maîtres chiens. Les pompiers de la zone DG (Eupen) ont été appelés avec leur chenillette.
La protection civile est également intervenue avec un bus "poste de Commandement" et des moyens drones. Ces derniers n'ont pour finir pas été déployés "car la localisation exacte des victimes avait pu avoir lieu un peu avant", explique Quentin Gregoire, commandant de zone.
Les policiers ont été au contact des deux personnes vers minuit, mais sans connaître leur position exacte.
Rapatriées peu avant 3h
Finalement, tout est bien qui finit bien puisque les deux personnes ont pu être retrouvées au milieu de la nuit et rapatriées peu avant 3h au rond-point Drossard, lieu de regroupement de tous les moyens. Elles ont été vues par l'effectif médical et n'ont pas dû être emmenées à l'hôpital. Une ambulance d'Eupen et le PIT de Malmedy étaient en effet intervenus intervenus sur place afin de vérifier l'état des victimes.
Seul un policier légèrement blessé au genou a été transporté mais a pu rentrer chez lui la nuit même.
L'ensemble des moyens a quitté les lieux vers 4h30. Un tracteur fut nécessaire pour dégager les véhicules enneigés au cours de l'intervention. Il faut dire que l'opération fut délicate tout au long de la nuit vu la quantité de neige, le vent et le froid.
La zone de secours VHP rappelle que la nuit tombe vite en cette période, "et qu'il y a lieu d'être très prudent et vigilants, avec les conditions actuelles, lors des balades en Fagnes".