Le nouveau compagnon de Françoise Donckers (40 ans), tuée tout comme sa fille Mya, au domicile familial à Spa, a été placé sous mandat d'arrêt pour un double meurtre, a indiqué lundi matin Gilles de Villers Grand Champs, le procureur du roi de Liège, Division Verviers. Le suspect, âgé de 26 ans et domicilié à Verviers, nie les faits qui lui sont reprochés. Samedi matin, inquiète de ne plus avoir de nouvelles de ses locataires, la propriétaire d'une habitation située rue du Vaux-Hall à Spa s'est rendue sur les lieux et a fait la macabre découverte. Françoise Donckers et sa fille Mya (12 ans) avaient été tuées.

"Il ressort des premiers éléments de l'enquête que les faits remonteraient déjà à 24 voire 48 heures. Les corps des deux victimes présentaient des coups de couteau ainsi que des traces de coups portés à l'aide d'un objet contondant", avait d'ailleurs communiqué M. de Villers Grand Champs dès samedi.

Très rapidement, les enquêteurs allaient orienter leurs investigations sur l'actuel compagnon de la victime, un jeune homme de 26 ans avec qui elle était en couple depuis sept mois. Arrêté samedi, il a été entendu dimanche par un juge d'instruction qui l'a placé sous mandat d'arrêt pour le double homicide. "Il nie cependant les faits qui lui sont reprochés mais le juge a estimé qu'il disposait de suffisamment d'éléments à charge pour le placer en détention", ajoute le procureur de division.

Des traces de sang ont ainsi été retrouvés sur les vêtements du suspect mais d'autres indices, découverts par les enquêteurs, permettent de confondre l'intéressé, selon la justice verviétoise.

Les résultats de l'autopsie permettront d'en savoir plus sur la date des décès ainsi que les causes exactes de ceux-ci. Un hommage aux deux victimes sera d'ailleurs organisé ce lundi soir à Spa.

Quant au suspect, il passera vendredi devant le chambre du conseil de Verviers qui devra ou non confirmer le mandat d'arrêt endéans les cinq jours.