Voici depuis début décembre qu’une Union communale se négocie entre les cinq potentiels partenaires : MR-CDH-NV (cartel), PS et Ecolo. Alors qu’au PS, certaines voix laissaient entendre qu’un accord pouvait tomber ce vendredi ou ce week-end, Ecolo a communiqué ce vendredi en réaffirmant sa position dans les négociations. Fervent défenseur du respect du vote des électeurs et du respect du code de la démocratie, comme il ne cesse de le répéter, la locale continue de plaider pour une majorité avec Hasan Aydin (2e score), comme bourgmestre.

Si Ecolo Verviers est conscient du désastre causé par 9 mois de crise et de l’urgence d’aboutir, et se dit prêt à assumer des responsabilités au collège, il ne souhaite pas entrer dans une majorité à tout prix, quitte à renier ses valeurs. "La solution d’une majorité avec Malik Ben Achour comme bourgmestre n’offre pas à ce jour les garanties suffisantes d’une motion conforme. Cette solution risque de prolonger les crises et s’apparente à un nouveau scandale démocratique. Il suffit qu’un seul des multiples recours annoncés aboutisse pour vivre un nouveau fiasco juridico-politique dans notre ville", explique le chef de file Hajib El Hajjaji.

Trois possibles recours menacent en effet l’option Ben Achour : aucune motion ne peut être déposée avant un an, à moins que la précédente soit retirée ; l’élu a signé en septembre une note dans laquelle il renonce à être bourgmestre ; enfin Aydin subirait une motion individuelle contre lui pour une fonction qu’il n’a jamais exercée. "On ne sait pas non plus si le PS a les sept signatures, ça fait trop d’incertitudes".

Aydin ou rien

À moins que Hasan Aydin ne renonce ou ne démissionne à la fonction de bourgmestre, la position d’Ecolo - qui n’est pas indispensable numériquement - est donc claire : ça sera monter dans une majorité avec Aydin à sa tête, ou ça sera l’opposition. "C’est une décision certes, difficile, mais mûrement réfléchie", confie le chef de file des Verts. "Après 9 mois de crise, PS-MR-CDH-NV ne peuvent plus faire deux fois les mêmes erreurs".

Reste désormais à savoir si le cartel (MR-CDH-NV) - qui ne veut pas d’Aydin - et le PS - qui a voté pour Ben Achour - partiront sans Ecolo dans une majorité quasi nouée…