Depuis 2015, le gestionnaire du réseau de transport d’électricité à haute tension Elia travaille au remplacement et au renforcement de sa ligne située à l’Est de la province. La seconde étape du vaste projet Boucle de l’Est concerne le remplacement et le renforcement de la liaison aérienne 2x110 kV qui relie les sites de Bévercé (Malmedy), Bronrome, Trois-Ponts (Coo) et Brume, situés sur le territoire des communes de Malmedy, Stoumont, Stavelot, Spa et Trois-Ponts.

Consciente que cette activité peut générer des incidences sur l’Environnement au sens large, et afin de limiter l’impact et "réparer" les troubles occasionnés, Elia collabore depuis 2017 avec la Fondation Be Planet afin de développer et soutenir financièrement des initiatives locales de développement durable. Ainsi, en juin dernier, Be Planet a lancé un appel à projets dans les cinq communes concernées par cette liaison. Treize projets citoyens ont été retenus par le jury indépendant composé de six experts. Ces projets se sont vus remettre de la part du gestionnaire une enveloppe globale de 158 625 euros, répartie en fonction des besoins et des kilomètres de câbles traversés sur la commune. "Chaque projet soutenu a un impact positif sur la transition écologique et contribue au développement durable", précise Be Planet.

Les projets sélectionnés à Malmedy sont Cap Terre (aussi sur Stavelot), La grande maison et Unis verts paysans (magasin de produits locaux). A Spa, ce sont Spasol, Wood chosp closed (toilettes sèches) et le comité de quartier. À Stavelot, le projet d’agriculture bio de Cap Terre, la ferme agroécologique de l’ASBL Viens !, les activités de maraîchage des Amis du Domaine de Burnenville et les potagers des petites communes. À Stoumont, ce sont la cantine durable mobile et le projet de webdocumentaire Le chemin de la résilience qui sont retenus. Enfin, à Trois-Ponts, ce sont le Jardin Décou’Verte au Château et Vues sur les campagnes qui sont sélectionnés.