Depuis sa création en 1994, Verviers participe à l’opération «Eté solidaire, je suis partenaire» financée par la Wallonie.
Cette année encore, la Ville engage 36 jeunes dans ce projet qui leur offre une première expérience professionnelle durant les congés scolaires.
Aujourd’hui et comme l’année dernière, en période de déconfinement, ces contrats de travail devraient permettre de redonner confiance aux jeunes tout en rendant service à la collectivité et à leur commune. Ce projet permet notamment aux étudiants de valoriser, d’améliorer, d’embellir leur quartier, leur ville et leur environnement. Par leur travail, les jeunes ont aussi l’occasion de développer leur sens de la citoyenneté et de la solidarité. Ainsi, en plus de son utilité immédiate, le travail réalisé favorise une meilleure image des jeunes, tant à leurs propres yeux qu’à ceux des citoyens en général.
Une première expérience de travail
«Eté solidaire, je suis partenaire» s’adresse aux jeunes qui ne trouvent pas facilement de petits boulots et que les parents ne peuvent orienter vers leur propre lieu de travail. Ils peuvent aussi être issus de familles aux moyens très réduits ou en grande difficulté. Les objectifs poursuivis sont multiples:l’apprentissage de la recherche autonome d’un emploi, la découverte d’une première expérience de travail,une (re)valorisation de soi, l’apprentissage des règles et conditions pour un travail bien fait et exécuté jusqu’au bout, la rencontre avec les autres travailleurs et les usagers dans les différents lieux de travail, le sens de l’accueil, du service, du partage, de la solidarité et le souci de l’aide apportée, la gestion de l’argent ainsi gagné, la capacité à s’évaluer,...
Aussi le travail en entreprise
Les jeunes ont aussi la possibilité de s’engager l’année suivante dans une démarche positive et constructive de recherche d’un travail d’étudiant en entreprise par le projet «Jeunes on bosse», projet d’accompagnement de ces jeunes en entreprise réalisé par l’AMO Oxyjeunes.
Cette année,18 jeunes seront directement encadrés par les intervenants sociaux du Plan de Prévention. Un chantier principal sera organisé dans le cimetière de Verviers (ponçage et mise en couleurs de ferronneries, travaux de débroussaillage, entretien d’allées et de monuments, ...), en collaboration avec le Service Maintenance (Espaces Verts –Cimetières) de la ville. Cet unique chantier pour le Plan de Prévention est une adaptation du cadre habituel qui permettra que les travaux demandés aux jeunes puissent être adaptés pour répondre aux besoins et aux règles sanitaires qui seront applicables durant la période de travail. Les 18 autres jeunes seront mis à disposition dans différentes structures (Maisons de repos et de soins du CPAS, la Fermette, la Maison des Jeunes d’Hodimont, la Glanée, ...) via l’AMOOxyjeunes, partenaire du projet.