Le tribunal correctionnel d'Eupen a rendu lundi un jugement dans le cadre de plusieurs vols de câbles en cuivre au détriment du gestionnaire de l'infrastructure ferroviaire Infrabel. Le prévenu a été condamné à une peine de 30 mois de prison assortie d'une amende de 800 euros. L'auteur des faits, né en 1994, a sévi à plusieurs reprises entre le 7 août 2019 et le 26 septembre de la même année. Cinq vols de câbles lui sont reprochés durant cette période : 420 mètres de câbles à Raeren le long de la ligne TGV, 350 mètres à Fourons sept jours plus tard, 240 mètres à Lontzen fin août, 280 mètres quelques jours plus tard et 260 mètres à Baelen le 26 septembre. Lors de ce vol, la valeur du préjudice s'élevait à 17.200 euros.

Outre ces vols de câbles, il est reproché au prévenu d'autres vols simples ainsi que des dégradations.

Pour ces différents faits, il est condamné à une peine de 30 mois de prison assortie d'une amende de 800 euros.

Infrabel s'est constituée partie civile dans le cadre de ce dossier et devra être indemnisée par le prévenu à hauteur de 145.864 euros.