Le manque de points de charge dans les petites villes est un des obstacles pour convaincre les citoyens de s’offrir une voiture électrique. Peu d’entre eux en effet ont la possibilité de placer une borne de charge à leur domicile. Les villes et communes ont pris conscience du problème et certaines investissent dans ces nouveaux équipements.

C'est pourquoi, récemment, une première borne de recharge pour véhicules électriques est accessible au grand public à Herve ; elle a été installée à côté de la maison du tourisme du Pays de Herve, place de la Gare à Herve, le long de la N3. Facile d’utilisation grâce à un écran tactile, elle permet d’alimenter deux véhicules, pour lesquels deux places de parking sont réservées.

"Cette première installation s’inscrit dans la ligne de conduite que s’est fixé le collège de la Ville de Herve en faveur du développement durable, précise Isabelle Levaux, échevine en charge de l’Energie et de l’Environnement. Parallèlement à une réduction des consommations énergétiques des bâtiments communaux et au développement des énergies renouvelables, la Ville souhaite favoriser une mobilité plus respectueuse de l’environnementé.

Pour acquérir cette première borne semi-rapide d’un montant de près de 9.000 euros, la Ville de Herve a bénéficié d’un subside de 75% de la Province de Liège. Par borne semi-rapide, on entend une borne de rechargement de 63 ampères avec 2 points de recharge, ce qui permet un rechargement 3 à 6 fois plus rapide qu’à domicile, pour autant que la voiture ne soit pas bridée.

"Pour promouvoir ce nouvel investissement, les recharges sont gratuites jusqu’à la fin du mois de mars", se réjouit l'échevine. De quoi inciter les citoyens à investir dans la mobilité alternative. Elle précise que la situation sera évaluée au début du printemps et que le tarif doit encore être déterminé pour la suite.