Trois jeunes âgés de 22, 22 et 23 ans ont respectivement écopé de peines de trente-sept mois de prison avec sursis, trente-huit mois de prison avec sursis et une peine de quatre-vingt heures de travail ou six mois de prison en cas d’inexécution pour leur implication à des degrés divers dans des vols, commis parfois avec violence en 2017, 2018, 2019 et 2020. 

Les suspects étaient poursuivis pour avoir commis des vols avec violence, des courses-poursuites, des braquages et des cambriolages en compagnie de jeunes qui étaient alors mineurs d’âge. Ils ont notamment volé une voiture en utilisant un taser pour s’en prendre à la propriétaire et lui faire lâcher prise. Les inspecteurs ont fait le rapprochement avec les suspects parce que leur ADN a été retrouvé sur des objets qui ont servi à commettre des faits, ils ont parfois été reconnus et leur téléphone bornait à proximité géographique et temporelle des faits. Ils étaient notamment poursuivis pour avoir cambriolé à quatre reprises l’Institut de la Providence à Herve entre le 11 octobre 2017 et le 4 février 2018. 

Lors des ces vols, les auteurs se sont emparés de numéraire, de boîtes en métal contenant de l’argent, mais aussi d’un PC. Ils étaient poursuivis pour avoir tenté de commettre un vol également dans la nuit du 4 février 2018 à l’école Sainte-Julienne de Fléron. Un des prévenus a été scolarisé dans ces deux écoles. A la suite de ces vols, des boites en métal ont été jetées près d’un terrain vague et le téléphone d’un des intéressés a également été repéré sur place.

 Le 2 août 2017, ils répondaient d’avoir cambriolé le magasin Match de Micheroux. Le 24 janvier 2018, ils ont emporté 8 700 euros, des bonbons et des paquets de cigarettes à la Lukoil de Fléron. 

Le 31 janvier 2018, ils ont commis le braquage du Proxy Delhaize de Jupille avec une voiture volée. Le 6 février 2018, l’un d’eux était soupçonné de s’être introduit dans la friterie de la Fontaine située à Huy. Sur place, il a emporté un tiroir-caisse vide d'une valeur indéterminée. A la suite de ces faits, le suspect a été incarcéré. Le 24 décembre 2019, alors qu’il était détenu à l’établissement pénitentiaire de Huy, un des prévenus a été fouillé alors qu’il revenait d'une visite. A cette occasion, les agents pénitentiaires ont découvert qu’il dissimulait une quantité de 2,2 grammes de cannabis sur lui.