Les douze joueurs vont devoir concourir pendant 53 heures, entre les 24 et 26 septembre, pour y parvenir. Il s'agit d'une initiative qui est née suite aux inondations survenues à la mi-juillet et qui a fortement touché la région verviétoise. Les bénéfices de l'événement seront reversés aux sinistrés, aux clubs de sport ou encore aux mouvements de jeunesse de Pepinster. Trois membres de l'équipe ont été touchés par ces intempéries et après avoir donné un coup de main à gauche et à droite, le club s'est alors dit qu'il ferait bien une activité un peu positive, "quelque chose de tout à fait ordinaire mais de manière extraordinaire", explique Arnaud Savelkoul. "On est une équipe d'amateurs, on ne joue pas en championnat, notre but est de se retrouver autour de la balle de manière conviviale", poursuit le représentant du club.

La décision de relever ce défi date d'il y a 5 à 6 semaines. Une cinquantaine de partenaires se sont joints à l'événement, dont certains sponsors comme Spa Monopole, Ricard ou encore le fromage de Herve. Certains indépendants se sont également greffés au projet et ont apporté leur aide de manière diverse: des biens matériels, de la nourriture, etc.

L'inscription pour la tentative du record a été acceptée par le Guinness World Book of Records et se tient dans un cadre bien précis. Un huissier de justice est présent, les boules sont pesées, le terrain est réglementé et l'équipe a droit à 5 minutes de repos cumulables par heure. "C'est un défi physique et mental", admet Arnaud Savelkoul, qui espère qu'un maximum de personnes viendra l'encourager. Le Tiche Boule Club de Cornesse aimerait récolter 10.000 euros, hors frais, à la fin du week-end.