L'homme a été contrôlé dans les bois alors qu'il capturait des oiseaux

Vendredi après-midi, la police a surpris Jean, un habitant de Jalhay âgé de 68 ans alors que ce dernier avait posé des pièges à oiseaux dans les bois.

L’homme a été ramené au poste et interrogé. Il s’est ainsi avéré que le sexagénaire possédait environ 80 oiseaux indigènes à son domicile. Par contre, leur provenance était beaucoup moins claire. Le parquet de Liège a été prévenu et a “proposé” à Jean de faire abandon volontaire de ses volatiles, ce qu’il a accepté.

Les animaux ont donc été confiés à diverses associations et devront faire l’objet d’examens pour déterminer leur état sanitaire.

Cette saisie intervient alors que le tribunal correctionnel de Verviers a entamé l’examen d’un important dossier de capture et de détention d’oiseaux sauvages. 22 personnes seront inculpées et cinq ans après le début de l’enquête, 14 doivent répondre de capture illégale d’oiseaux sauvages ainsi que de leur détention.

On leur reproche aussi d’avoir falsifié le baguage de leurs oiseaux ainsi que d’avoir élevé ceux-ci sans autorisation ou sans carnet d’identification. Lors de cette enquête, plusieurs centaines d’oiseaux avaient été saisis.

Les parties civiles et le Parquet s’exprimeront le 16 décembre prochain.