Le vaste chantier de revitalisation urbaine "Ville conviviale" au centre-ville de Verviers est en cours. Dans le cadre de la phase C de celui-ci, dite "parc Fabiola/Chic-Chac", des ouvriers ont dégagé la végétation qui recouvrait l’ancien tunnel de la Chic-Chac ainsi que le mur qui l’obstruait… le rendant à nouveau visible et accessible par tous.

Voici des années que ce premier tunnel du Nord-Ouest n’est plus utilisé. Installé à côté du tunnel qu’empruntent actuellement les trains qui font le trajet entre Eupen et Verviers, cet ancien tunnel, utilisé autrefois pour le transport de marchandises, permettait de rejoindre la première gare de Verviers (Verviers-Ouest), une gare en impasse qui nécessitait un rebroussement pour tous les trains qui continuaient au-delà de Verviers. En 1917, l’occupant allemand réalise le second tunnel de la Chic-chac qui permet un raccordement direct, avec en 1920 la construction de la gare provisoire Verviers-Matadi, qui deviendra Verviers-Central. Depuis, le premier tunnel est resté à l’abandon.

Aujourd’hui, l’échevin des Travaux Maxime Degey dit vouloir transformer celui-ci "pour en faire quelque chose, par exemple une brasserie", et ainsi éviter qu’il devienne un lieu occupé par des squatteurs.

Rappelons qu’une des priorités du chantier "parc Fabiola" est aussi la mise en valeur des escaliers de la Chic-Chac en le restaurant. Celui-ci permet un accès direct vers le parc Fabiola, où les sentiers et promenades vont être restructurés. Le square qui le surplombe sera réaménagé. Du point de vue de la mobilité, "l’idée est de réaliser une liaison piétonne depuis le centre-ville vers la gare, qui était jusqu’ici un chemin boueux difficilement praticable", précise l’échevin.

Notons que le parc Fabiola a été repensé et sera agrémenté de salons urbains, toilettes publiques, plaine de jeux, aire de fitness… La fin des travaux de cette phase du chantier est attendue pour cet été.