Verviers

Michel Antaki et Pol Deranne nous ont quittés

Michel Antaki et Pol Deranne n’avaient pas grand-chose en commun, même s’ils étaient tous deux des personnalités attachantes et importantes dans le monde culturel liégeois. Pourtant les deux hommes ont tiré leur révérence le même jour, ce vendredi. Pol Deranne était âgé de 86 ans alors que Michel Antaki venait de fêter ses 73 ans.

À lui seul, Pol Deranne incarnait les Vacances Théâtre de Stavelot, un festival de théâtre et de musique, mais aussi le théâtre liégeois de l’Étuve. Il dirigea les deux durant plusieurs décennies.

Né à Flémalle en 1932, Pol Deranne avait rejoint la troupe de l’Étuve en 1956. Il était alors étudiant au Conservatoire Royal Liège où il obtint d’ailleurs le premier prix d’Art Dramatique et de Déclamation. À peine sorti, Pol Deranne prit la direction du théâtre et l’assura pendant un demi-siècle. Situé dans un sous-sol de la rue de l’Étuve, le théâtre était très petit, mais a vu des représentations de pièces d’auteurs classiques, mais aussi des spectacles de chanson, de cabaret. Pol Deranne repose au centre funéraire De Lahaye, Rue Surlet 22, à Liège. Les visites sont possibles du mardi au jeudi de 17 à 19 h. La levée du corps est prévue le vendredi 21 juin à 10 h 20 suivie de la crémation vers 11 heures.

Le mythique Cirque Divers

Grand Jardinier du Paradoxe et du Mensonge Universel, bien connu du Parquet de Liège, inventeur du canon à beurre et de l’Automate de mise en communication, président de la Fédération internationale des éjaculateurs précoces, Michel Antaki est donc également décédé vendredi.

Après avoir collectionné les diplômes – en architecture, en urbanisme et aménagement du territoire et en sciences de l’environnement -, il a fondé en 1977 le mythique Cirque divers qui avait vu passer des artistes de renommée mondiale, de la musique ou de la littérature. Il était aussi le créateur du mensuel C4, écrit par des chômeurs. L’homme était également connu de la justice pour avoir été le promoteur de la grande fête annuelle du Cul.

Il sera possible d’aller se recueillir auprès de ce bègue dyslexique, au centre funéraire de Liège-Robermont, au salon les Pensées, ce mardi de 16 à 19 h et les mercredi et de 8 h 30 à 19 h. La cérémonie aura lieu le vendredi 21 juin à 11 h, suivie de la crémation à 12 h.