Le 16 juin dernier, on apprenait le décès de l'ancien secrétaire général de la FGTB, élu en 2019 à la Chambre, Marc Goblet, à l'âge de 64 ans, laissant son siège vide... jusqu'à ce jeudi. En ordre de succession, c'est la Disonaise Chanelle Bonaventure qui après avoir prêté serment à la Chambre des représentant, devient la nouvelle députée fédérale.

Premier suppléant à la circonscription provinciale liégeoise en 2019, Malik Ben Achour avait été amené à démissionner de son mandat d’échevin à Verviers pour remplacer Frédéric Daerden, devenu ministre de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Les deux suppléants suivants ont aussi été promus députés fédéraux (la Flémalloise Sophie Thémont et le Waremmien Hervé Rigot) en raison du désistement des échevines Julie Fernandez Fernandez (Liège) et Laura Crapanzano (Seraing).

C’est donc logiquement la Disonaise Chanelle Bonaventure (29 ans), 4e à la suppléance, qui devient nouvelle députée fédérale. Coprésidente de la Fédération verviétoise des jeunes socialistes avec l'échevin verviétois Antoine Lukoki depuis octobre 2019, cette formatrice du Forem a accepté ce nouveau défi professionnel qu'elle voit comme une nouvelle expérience enrichissante.