Des travaux ont démarré jeudi au niveau du bassin inférieur de la centrale de pompage-turbinage de Coo. Les ouvriers étaient à l’œuvre ce vendredi pour refaire l’étanchéité des digues. "Ces travaux consistent à remplacer les bétons sur leur pourtour et à appliquer une nouvelle couche d’étanchéité sur l’ensemble du béton des digues", explique sur place Gilles Hardy, chef de projets de la centrale de Coo pour Engie. "Il est aussi prévu de rénover la galerie de remplissage et d’agrandir le bassin", de sorte à anticiper une extension de la puissance et la capacité de stockage de Coo.

Un total de 150 000 m3 de terres seront ainsi excavées, soit l’équivalent de 60 piscines olympiques, pour un coût total de 8 millions d’euros. Bref, un important chantier de rénovation qui nécessite de vidanger complètement le bassin, jusqu’au 15 juillet. Une première depuis la mise en service de la centrale en 1971.

Transfert des poissons

À cette occasion, Engie en collaboration avec le SPW et les clubs de pêches locaux vont procéder ces samedi et dimanche au transfert des poissons vers le bassin supérieur où ils séjourneront le temps des travaux. "Cela permettra de préserver l’écosystème et la biodiversité qui se sont développés dans le lac depuis sa création. Une fois les travaux terminés, ils seront remis dans le lac", commente Frédéric Dumonceau, responsable du service de la pêche pour la DNF. Comment les transférer ? "Une fois que le niveau de l’eau va baisser, des poches d’eau vont se former dans lesquelles les poissons vont se réfugier. Il nous suffira alors à les pêcher avec nos filets" détaille Jean-Marc Schinckus, président des Pêcheurs réunis de Trois-Ponts. "Là, les poissons n’ont jamais été aussi stressés. On en dénombre plusieurs tonnes. Des carpes, des perches, des sandres…". Ils seront transportés par quatre fourgons disposant d’une cuve de 1200 litre "avec un système d’oxygène". Une opération d’envergure.

Avec ses 1080 MW - soit l’équivalent d’une tranche nucléaire - la centrale de pompage turbinage de Coo joue un rôle important dans le paysage énergétique belge.

Aude Quinet