Macabre découverte mardi soir. La dépouille de Ghislaine Roemers, 63 ans, a été retrouvée par son époux dans une cuve à lait vide sur l’exploitation familiale située à Botzelaer, un hameau de Gemmenich, sur la commune de Plombières.

"Le médecin légiste a procédé à un premier examen externe du corps. Il ressort que le décès est suspect. Un juge d’instruction a été saisi. Il s’est rendu sur place et a instruit le dossier d’homicide volontaire à charge de X. En fonction des éléments de l’enquête et des nombreux devoirs qui seront effectués, cette qualification pourra évoluer", indiquait mercredi en début de journée Gilles de Villers Grand Champs, procureur de division.

Les premiers résultats de l’autopsie du corps de la victime, réalisée ce mercredi après-midi, sont tombés ce jeudi. "Selon les informations du médecin légiste, la cause de la mort serait due à une asphyxie , ce qui confirme l’intervention d’un tiers", précise le procureur de division. Au vu de ces nouveaux éléments, l’époux a été privé de liberté. Auditionné ce jeudi après-midi, "il nie les faits". L’homme a été déféré devant le juge d’instruction "qui a décidé de le mettre sous mandat d’arrêt et de l’inculper du chef de meurtre", autrement dit d’homicide volontaire.

L’enquête est en cours pour tenter de connaître le mobile des faits.

L’homme comparaîtra mardi devant la chambre du conseil pour confirmer sa détention ou non.