De nombreux travaux ont été inscrits au Plan d’investissement communal.

Ce lundi, les conseillers soumagnards de la majorité ont validé le Plan d’investissement communal 2019-2021. L’opposition a voté contre. Un PIC proposant 17 projets, pour un total avoisinant les 2 millions d’euros en partie subsidiés par la Région wallonne.

La priorité a été mise " sur la mobilité ", a précisé l’échevin Ecolo Jean-Michel Haesevoets. Et, en effet, la plupart des projets évoqués dans le PIC concernent des rénovations de routes.

Sont ainsi inscrits au PIC la rénovation de la voirie, des trottoirs et de l’égouttage de la rue Reux et du Centenaire ; la rénovation des voiries et trottoirs des rues Ardoncour, Pont al Plantche et des Carmes ; et la rénovation de la voirie des rues des Anges, du Peuple, Joly, Charles Hansez, Matefosse et Sur les Keyeux.

En outre, " les travaux de sécurisation du poste local de police rue Louis Pasteur, et la stabilisation et le drainage du bâtiment principal du Bas-Bois sont également repris au PIC ", a indiqué l’échevin Ici Soumagne Michel Mordant.

Enfin, les derniers projets inscrits au PIC concernent le cimetière du Fond Leroy, tant dans la partie ancienne que dans la partie récente du site, et le cimetière de la rue du Fort, avec la création de venelles, de zones de recueillement et de prairies.

Du côté de l’opposition, le conseiller Citoyen Go David Lebeau a souligné " l’absence de projets concernant l’écologie et la mobilité douce ", une remarque partagée par Alain Delchef, élu PS-ID, qui a relevé également " le manque de projets permettant de réaliser des économies d’énergie ". Et le bourgmestre Soumagne demain, Benjamin Houet, de répondre que, " au vu du mauvais état des routes de la commune, l’augmentation de la qualité globale du réseau routier est une priorité ".