Gaëtan Doppagne, un dresseur animalier spadois intervenu dans la capture du marsupial, explique, dans un message posté dans la nuit de mercredi à jeudi sur Facebook, la manière dont le marsupial a pu être capturé avec l'aide d'une équipe de vétérinaires urgentistes de la sécurité civile. Après avoir été localisé à Waimes, mercredi vers 16h40, le petit kangourou a été anesthésié à distance. L'équipe a ensuite pu capturer l'animal, qui a regagné son enclos. Ce dernier avait été endommagé par un chien, ce qui avait permis la fuite du wallaby.