Verviers Au menu du conseil communal : modification du budget et question sur la taxe parking.

Le conseil communal de Verviers de ce lundi, marqué par le retour de la bourgmestre Muriel Targnion (PS) après plusieurs mois d’absence, a été le théâtre de débats sur la situation financière de la Ville. Au programme : une importante modification budgétaire et une question de l’opposition concernant la taxe visant les grands parkings gratuits des commerces de la périphérie verviétoise.

La modification budgétaire présentée par la majorité PS-MR-Nouveau Verviers affiche un boni de 71.200 euros à l’exercice propre. "Nous faisons face à la difficulté d’un boni au compte 2018 bien inférieur aux prévisions (-741.000 euros), a indiqué Alexandre Loffet (PS), échevin du Budget, nous maintenons cependant l’équilibre financier, malgré la hausse des frais de fonctionnement, grâce notamment aux efforts en matière de dépenses du personnel et à l’augmentation du Fonds des communes".

Au niveau extraordinaire, plusieurs investissements ont été ajoutés : aménagement de la Plaine Peltzer, réfection d’un mur de cimetière, augmentation du budget de Ville conviviale… L’aménagement de la maison du tourisme rue Xhavée et les travaux du réaménagement du Phœnix sont reportés.

L’opposition Ecolo et le PTB se sont prononcés contre "les 350.000 euros de baisse de dépenses pour le personnel", ont précisé László Schonbrodt (PTB) et Dany Smeets (Ecolo). L’élu PTB d’évoquer "un budget d’austérité".

Le CDH et les écologistes ont aussi émis des réserves sur la taxe parking, sujet mis sur la table lors d’une question posée par la conseillère Cécile Ozer (CDH).

L’échevin Alexandre Loffet d’expliquer que cette taxe "visant les grands parkings gratuits de la périphérie, qui touche donc de grandes enseignes, permet de contrebalancer le déséquilibre actuel entre l’attractivité des petits commerces du centre-ville et ces grands centres commerciaux périphériques". Le PTB, pour sa part, soutient la majorité sur le maintien de cette taxe.