Verviers Angèle, Clara Luciani et bien d’autres artistes s’unissent contre le harcèlement sexuel.

Cette année, le festival des Francofolies décide de prendre part à la cause à leur manière. Associés à Solidaris et ses partenaires du Réseau Latitude Jeunes et le Centre de planning familial des FPS, l’organisation du festival compte mener une action de sensibilisation à la notion de consentement sexuel. 
Cette campagne #YAPASMOYEN souhaite davantage agir en prévention et éduquer à la vie sexuelle et affective. Plus large et positive, cette notion de consentement sexuel permettra de prévenir et non pas d’agir en réaction comme c’est le cas avec la notion de harcèlement. La réaction face au harcèlement survient lorsqu’il est déjà trop tard et c’est que l’organisation du festival veut éviter.
En 2018, Plan international réalise une enquête auprès de 600 festivaliers de 18 à 24 ans. Les résultats sont interpellants : 60 % des sondés reconnaissent que le harcèlement sexuel est un problème fréquent, voire très fréquent dans les festivals. Pire encore, une jeune fille sur 6 révèle avoir été victime de harcèlement sexuel au cours de ces 3 dernières années. 
Enfin, pas moins de 40 % des témoins avouent tout simplement s’éloigner sans agir. Face à cette ampleur, les Francofolies ont donc élaboré cette sensibilisation afin de garantir à leurs festivaliers une sécurité. Pour ce faire, une équipe formée se déplacera sur le site du festival et dans le camping. Toutefois, ses actions de préventions n’excluent pas l’aide apportée aux victimes de harcèlement sexuel.
Solidaris, partenaire de santé des Francofolies, propose chaque année divers outils de prévention (bouchons d’oreilles et préservatif) mais aussi un espace chill out qui mise sur le bien-être des festivaliers en proposant des coiffeurs, des barbiers et des kinés.
Enfin, Solidaris met à la disposition un stand qui accueillera toute personne confrontée directement ou indirectement à une situation de harcèlement. Ainsi, des professionnelles des CPF pourront accompagner chaque victime en fonction de ses besoins. 
Face aux récentes déclarations de la part de certaines victimes lors du festival de Dour, on espère que la sensibilisation de consentement sexuel menée par le festival les Francofolies et ses partenaires éviteront ce genre de problème.