Depuis ce début de semaine, le lac inférieur de Coo est vidé de son eau. Une première depuis la mise en service de la centrale en 1971, qui offre des images impressionnantes de ce site... désertique.

Si le lac est vidangé, c'est pour laisser place à un important chantier de rénovation et d'extension du lac inférieur. Avant sa mise à sec totale, un important sauvetage de poissons a été effectué le weekend dernier par Engie en collaboration avec le SPW et les clubs de pêches locaux pour leur transfert vers le lac supérieur comme habitat transitoire.

Au programme des trois prochains mois: des travaux d’étanchéité des digues, la rénovation de la galerie de remplissage et l’agrandissement du bassin.

Avec ses 1080 MW - soit l’équivalent d’une tranche nucléaire - la centrale de pompage turbinage de Coo joue un rôle important dans le paysage énergétique belge.