Verviers

Une conférence-débat était organisée ce mardi au Val Benoît.

"La nouvelle interconnexion des réseaux belge et allemand d’électricité : un exemple et une opportunité ?".

Tel était le thème de la conférence-débat organisée ce mardi par l’Association Allemagne-Belgique de Liège dans les nouveaux bâtiments de la Spi au Val Benoît.

Avec pour toile de fond le projet dit ALEGrO du nom de cette première interconnexion électrique directe entre la Belgique et l’Allemagne.

Laquelle est considérée par l'Association comme "un bel exemple de coopération européenne, faisant de Liège un pont entre la Belgique et l’Allemagne".

Cette interconnexion des réseaux électriques permettra des échanges de l’ordre de 10 % de la consommation annuelle moyenne belge.

Ce projet contribuera aussi à garantir à terme la sécurité d’approvisionnement et il intégrera également une part majeure d’énergies renouvelables.

La société Elia, porteuse du projet ALEGrO, l’Association Allemagne-Belgique et la Spi l’ont souligné avec le soutien de la Province de Liège et de l’Euregio Meuse Rhin.

Et ce en invitant des représentants de l’Ambassade d’Allemagne, de la Rhénanie du Nord-Westphalie, du Business Club Aachen-Maastricht et des Germanophones.

Lesquels ont estimé que ces réseaux transfrontaliers offrent de nouvelles opportunités en termes d’aménagement et de développement pour les territoires traversés.