Le ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles Pierre-Yves Jeholet et le ministre wallon des Infrastructures sportives Jean-Luc Crucke ont décidé de soutenir, à hauteur de 15 000 euros chacun, un projet pilote visant à faire du terrain de motocross de Lierneux un circuit permanent dans le respect le plus strict des normes en vigueur, notamment d’un point environnemental ou encore urbanistique.

Selon ces derniers, la pénurie de circuits de motocross permanents en Wallonie est dénoncée par le secteur depuis plusieurs années alors même que la Belgique a formé de grands champions.

Pour remédier à cette pénurie, depuis plusieurs années, Thierry Klutz, ancien champion de la discipline, identifie pour la Fédération motocycliste wallonne de Belgique les sites susceptibles d’accueillir des installations permanentes de motocross.

Soutien des autorités locales

Vu les difficultés rencontrées pour "mailler" l’ensemble du territoire, l’idée des autorités est désormais de se focaliser sur les projets les plus aboutis et qui pourraient rencontrer l’adhésion des acteurs locaux.

C’est le cas selon ces dernières avec le projet de Lierneux qui est soutenu par les autorités locales dont notamment le bourgmestre de Lierneux André Samray et la Fédération motocycliste wallonne de Belgique ainsi que le gestionnaire privé du terrain.

L’objectif poursuivi est de faire de Lierneux un circuit permanent et de fournir aux pilotes, aussi bien débutants que chevronnés, l’accès à un site sécurisé pour s’entrainer tout au long de l’année mais également de permettre le développement d’un projet pédagogique.