Jacques Soupart a peut-être été infecté lors du carnaval de Dolhain

Un échevin de la commune de Limbourg (province de Liège) a été testé positif au coronavirus, ont annoncé vendredi les autorités locales. Il s'agit de Jacques Soupart en charge de la Culture. S'il a été testé positif au COVID-19, il n'en a pas pour autant développé les symptômes. Se plaignant d'un petit état grippal, il a demandé à être testé par précaution et les résultats se sont avérés positifs. C'est déjà le quatrième cas dans la région de Dolhain. Un foyer infectieux est en train de se développer à l'est de Verviers puisque la commune de Limbourg compte désormais trois personnes testées positives au coronavirus alors que la commune voisine de Baelen en compte une également. Des contacts avérés ont été relevés entre ces différentes personnes qui ont toutes participé il y a bientôt deux semaines au carnaval de Dolhain.

En milieu de semaine pourtant, la Ville de Limbourg avait annoncé par voie de communiqué, juste après la confirmation de deux premiers cas au sein de sa population que le carnaval de Dolhain n'était pas lié à la propagation du virus.

Ces deux personnes, un couple en réalité, avait séjourné à Venise les 8 et 9 février derniers. De retour en Belgique, l'épouse avait repris le chemin du travail et transmis le virus à son collègue Baelenois âgé de 65 ans. Pris en charge à Bruxelles pour une pneumonie, le sexagénaire voit son état s'améliorer de jour en jour. C'est d'ailleurs lui qui a transmis le virus à l'échevin de Limbourg.

Quant au couple, il a également été testé positif mais, pas plus que M. Soupart, il n'a développé les symptômes. Ces quatre personnes sont actuellement placées en quarantaine tout comme des membres de leur famille et de leur entourage.

La région de Limbourg-Baelen représente 14% de la population wallonne actuellement infectée. M. Soupart est le premier élu wallon déclaré positif.