Plusieurs critères ont permis à l’AMCV (association de management de centre-ville) de dresser un diagnostic objectif sur la santé de nos centres-villes commerciaux… et si le taux de cellules vides est souvent épinglé, il n’est pas le seul. L’AMCV base en effet aussi son analyse sur la densité des commerces dans l’hypercentre mais aussi l’efficience commerciale, soit le nombre de commerces par rapport à l’ensemble des cellules du périmètre. Et en comparant les villes "commerçantes" en province de Liège, on retiendra les bons bulletins de Malmedy et Hannut…

Avec sa situation excentrée d’autres centres-villes et (sans doute) le déclin commercial verviétois, Malmedy affiche en effet une bonne santé commerciale à plusieurs égards. Avec ses 146 cellules commerciales, elle affiche un taux de cellules vides de 10,2 %, mais surtout une densité commerciale plus importante que Liège (88,3 %) et une efficience commerciale de 77,7 %, ce qui en fait, sur base de ce dernier critère, la troisième ville wallonne derrière Louvain-la-Neuve (95 %) et Waterloo (82,3 %).

L’efficience commerciale est aussi un critère où Hannut se distingue puisqu’elle talonne Malmedy avec 77,2 %, tout en affichant un taux de cellules vides faible (7,4). Au niveau de l’efficience commerciale, on citera encore Waremme, Huy, Aywaille et Visé, respectivement 5e, 6e, 7e et 10e du classement wallon de l’AMCV.