Les parents de Donovan se sont retrouvés coincés en dehors du village de Pepinster après avoir décidé de garer leur véhicule en hauteur pour le mettre en sécurité. Il a eu très peur pour ses parents, notamment sa maman qui a été opérée de la hanche. “Au départ, il n'y avait qu'un peu d’eau”, explique Donovan. 

La maison se trouve à une vingtaine de mètres de la Vesdre. A cet endroit, l’eau est montée jusqu’à un mètre quatre-vingt. “Mes parents ne pensaient pas que ça allait monter si haut car ils n’ont jamais été touchés par des inondations. Mon père est allé avec ma mère mettre la voiture en sécurité en dehors du village. Ils n’ont plus pu redescendre. Ils étaient coincés.” 

Donovan est allé chercher ses parents dans le bois de Pepinster. Ils avaient tout laissé dans leur maison. Ils ont tout perdu. ” Ils sont venus dormir chez moi. Il devaient partir en vacances jeudi. Je les ai conduits à la mer. Ils avaient payé un logement. De toute façon, ils n’ont plus de voiture. Si ils étaient restés chez moi, ils n’auraient rien pu faire. On veut que tout soit rangé pour quand ils rentrent.” Les parents garderont un mauvais souvenir de ces faits. “Ils auront le contre-coup, mais on doit rester positifs, on n’a pas le choix.” 

Donovan n’a pu s’approcher de la maison que vendredi. “Nous sommes venus voir l’état de la maison. Nous n’avons pu la voir que de loin. Puis je suis venu constater les dégâts. J’ai fait des photos pour les assurances.” Pour cette famille, comme pour tant d’autres ces inondations ont ravagé bien plus que des objets. “Mon père a construit la maison entièrement de ses mains. Il n’a fait appel à aucun corps de métier. Ce sont trente-sept ans de vie qui sont partis en quelques heures.