Un homme a été condamné lundi, par le tribunal correctionnel d'Eupen à une peine de 3 ans de prison. Sa compagne écope de 300 heures de travail d'intérêt général. La peine est assortie d'amendes de 4.000 euros. Le couple était poursuivi pour avoir extorqué de l'argent à des curés et des institutions religieuses un peu partout dans le pays. Au total, 13 personnes ou institutions avaient été victimes du duo, pour un préjudice d'un montant total de minimum 172.000 euros. Le curé de Burg-Reuland est l'une des victimes du couple qui lui a dérobé plus de 88.000 euros entre 2015 et 2019. Lors l'audience, la prévenue qui comparaissait seule devant le tribunal, son compagnon étant actuellement incarcéré en Slovénie, avait reconnu les faits.

"Ce n'était pas ma volonté. J'ai été obligé de faire ce que mon compagnon me demandait. Ces coups de téléphone ou ces visites pour demander des sous, ce n'était pas mon idée" avait assuré la prévenue qui avait tenu à s'excuser auprès des victimes. Le curé de Burg-Reuland, s'était, lui, constitué partie civile, en vue de récupérer les 88.000 euros volés par le couple.

"Ca a commencé en 2015. Ils sont venus me trouver plusieurs fois. Ils m'ont expliqué qu'ils n'avaient rien à manger, qu'ils n'avaient pas d'argent pour payer des chaussures aux enfants", avait raconté le prêtre qui leur avait donné de l'argent liquide à plusieurs reprises. Par la suite, le père de famille avait réclamé de plus gros montants, soit 4.000 euros, pour faire face, selon lui à une dette. Le prêtre a ainsi été spolié de plus de 88.000 euros. Les prévenus se voient dans l'obligation d'indemniser le prêtre à hauteur 88.618 euros.