L’objectif est d’éviter les camions de plus de 7,5 tonnes dans la commune

Cette semaine (jeudi), une réunion au sommet s’est déroulée dans la commune de Theux, à l’initiative de son bourgmestre Didier Deru… Elle réunissait plusieurs représentants politiques de Theux mais aussi de Spa, Pepinster, Sprimont et Trooz, ainsi que des représentants des zones de police des zones Vesdre, Fagnes et Secova sans oublier des représentants du SPW-Verviers. Objectif : évoquer la “lourde” problématique du transit des poids lourds ans ces communes… “problématique qui s’est accentuée depuis le début des travaux au niveau du pont de Pepinster et qui va encore croître, en raison des travaux prévus à l’espace Piqueray prochainement”. Les incidents rencontrés récemment à Theux, impliquant des poids lourds, ont sans nul doute accéléré les choses…

De cette réunion, il ressort que les différents acteurs, “conscients que la problématique est vaste et ne peut se traiter à l’échelon purement local”, ont décidé de s’associer afin d’apporter “une réponse coordonnée”. Ainsi, il a été décidé “de mettre en place dès que possible la signalisation interdisant la circulation des véhicules de plus de 7,5T sur la N666 entre Tancrémont et Banneux”.

En pratique, la commune de Theux indique que “des préavis de taille importante invitant les poids lourds à rebrousser chemin vers les autoroutes seront placés au niveau du giratoire de Sprimoglass (N658) et au niveau de la chaussée de Verviers avant le carrefour du Laboru, là où la commune de Theux a récemment aménagé l’aire de rebroussement afin de permettre à la police de renvoyer les camions vers la E25”.

Signalons enfin que les différentes zones de police ont aussi décidé de se concerter et se coordonner “afin d’amplifier leurs actions et contrôles sur le trafic poids lourds dans la région concernée. L’évaluation de la situation sera analysée et d’autres mesures pourront éventuellement être prises si cela s’avérait nécessaire”.