Près de 65 % des hébergements touristiques des cantons de l’Est ont affiché un taux d’occupation identique voire supérieur à celui des vacances de Pâques de l’année dernière, a annoncé vendredi l’Agence du Tourisme de la région. Selon une enquête menée auprès des opérateurs touristiques, les projections pour les mois à venir et les vacances d’été sont très positives.

Avec le début de la saison touristique, le taux d’occupation moyen des hôtels et auberges des cantons de l’Est a augmenté de 7,5 % par rapport à la dernière enquête réalisée il y a environ un mois, juste après les vacances de Carnaval. En ce qui concerne les appartements et maisons de vacances, les chiffres sont similaires à l’an dernier à la même période, soit un taux de remplissage moyen de 76 %.

Randonnée et jonquilles

La majorité des vacanciers venus profiter du cadre verdoyant des cantons viennent de Flandre (55 % dans les hôtels et à 64 % en gîtes), selon l’Agence du Tourisme. Les Wallons occupent la deuxième marche du podium et représentent 19 % de la clientèle séjournant en hôtels et 12 % en maison de vacances. L’Allemagne et les Pays-Bas représentent quant à eux une dizaine de pourcents de la clientèle des cantons de l’Est. Peu de Français et de Luxembourgeois ont en revanche été recensés.

Pendant ces vacances de Pâques, la randonnée a été l’activité phare des touristes dans la région. Ceux-ci ont notamment pu découvrir l’importante floraison de jonquilles sauvages, tapissant les sous-bois de couleurs chatoyantes.

Les lieux d’excursion et les bureaux d’information touristique espéraient toutefois accueillir plus de visiteurs. La météo froide et pluvieuse, surtout pendant la première semaine des congés scolaires, tout comme la recrudescence des voyages à l’étranger ne seraient pas étrangères à ce phénomène, selon les agents d’accueil.

Belga