Ce lundi soir, vers 20h10, le PIT du CHR est intervenu pour un malaise survenu dans un domicile à Verviers, dans le quartier de l'Abattoir. A peine arrivé sur place, le chauffeur du PIT, un pompier ambulancier de la zone VHP, "a été victime d'une agression physique grave", signale le commandant de zone Quentin Gregoire.

"Notre collègue souffre probablement d'une fracture du nez, avec incapacité de travail jusqu'au 31 octobre actuellement, en attendant des examens complémentaires", précise-t-il. De quoi faire réagir la zone de secours. "Nous soutenons notre collègue, et tenons à rappeler que les servies de secours interviennent uniquement pour venir en aide à la population. Cette agression gratuite est intolérable. Sans compter que nous sommes actuellement, comme tous les métiers de la sécurité et des secours, en sous-effectifs, tout en étant confrontés à une augmentation importante du nombre d'interventions ambulances", fustige le commandant.

Une plainte a été déposée auprès des services de police, tant par la victime que par la zone de secours.

"Comme précisé dans l'accord du gouvernement fédéral, nous espérons un suivi et une action forte de la part de la justice. Tolérance zéro appliquée face à ces agressions qui touchent les membres des services de secours et de sécurité !" Et de conclure : "Nous remercions les collègues de la police Vesdre qui sont intervenus rapidement et efficacement !".