Verviers Le but est d’éviter le transit des poids lourds par cet axe routier.

L’annonce avait été faite au mois de mars dernier. La Région allait prochainement installer 24 radars tronçons sur l’ensemble de la Wallonie, dont deux en région verviétoise : un sur la N 666, qui relie Sprimont à Ensival via Pepinster, et l’autre sur la N 62, qui relie Sprimont à Spa via Theux.

L’objectif de ces radars est de sanctionner les poids lourds qui emprunteront encore ces nationales. En effet, des camionneurs passent par ces routes pour diminuer leur temps de parcours, les kilomètres à réaliser et éviter au passage de payer les taxes routières relatives aux radars tronçons installés sur les autoroutes belges.

Philippe Godin (Pepin), bourgmestre de Pepinster, se bat depuis un certain nombre d’années pour contrer ce phénomène. " En moyenne, 800 camions passent chaque jour par la N 666 , relate le bourgmestre, ce qui engendre d’importantes nuisances et des risques au niveau de la sécurité ."

Philippe Godin ajoute : " Le ministre Carlo Di Antonio avait accepté à l’époque d’interdire le transit via Pepinster et de mettre en place un système de radars tronçons permettant de verbaliser les camions en infraction. Et pour éviter que tout ce trafic de transit se retrouve sur la N 62 via Theux, il a également été prévu d’y installer un radar tronçon" .

Le bourgmestre de Pepinster se réjouit donc de la récente annonce faite par la ministre Valérie De Bue d’installer et de rendre opérationnel " le radar de la N 666 dès le mois de janvier prochain" , précise Philippe Godin. "Le radar sur Theux sera également installé à la même période ."

Lu. D.