Dans le cadre du réaménagement de l’îlot Phoenix (l’espace situé en face du Palais de Justice), le Collège communal de Verviers a pris deux décisions qui "témoignent de son souhait de mettre l’art urbain, l’intelligence collective et la participation citoyenne au centre de ses préoccupations".

Tout d’abord, le nouvel espace sera agrémenté d’une œuvre d’art monumentale. pour symboliser l’emplacement de l’ancienne Porte de Heusy édifiée en 1671 et démolie en 1863.

Le Collège a fait le choix d’une procédure concurrentielle avec négociation en procédure restreinte pour choisir l’œuvre qui sera intégrée dans le projet de réaménagement. En pratique, cela permettra un large appel aux candidats.

37 citoyens

La procédure de sélection prévoit deux étapes. D’abord "l’intelligence collective ", puisque la 1re phase de sélection des candidats sera confiée à un jury composé de représentants issus des services techniques de la Ville, des institutions culturelles publiques verviétoises (CCV, Académie, Conservatoire), de la Fédération Wallonie Bruxelles, d’artistes ou d’acteurs d’institutions culturelles privées, du Collège communal… Il reviendra à ce jury de proposer les artistes retenus pour la 2e étape.

Cette seconde phase verra un jury composé des 37 conseillers communaux et de 37 citoyens désignés par tirage au sort aléatoire parmi la liste des électeurs verviétois. Les artistes retenus à l’issue de l’étape 1 seront invités à présenter leur projet devant le Jury, qui établira un classement en fonction de la qualité (valeur esthétique, intégration dans l’environnement), de la valeur technique, des délais d’exécution et du prix.

Ce classement sera soumis au Collège communal, qui désignera le lauréat.

Le budget total consacré à l’intervention artistique sera de 150 000 €.

Jean-Michel Crespin