Elles étaient deux femmes candidates à la présidence de la fédération verviétoise du PS: la bourgmestre de Dison Véronique Bonni, et la bourgmestre de Limbourg Valérie Dejardin. Les socialistes de l'arrondissement ont fait leur choix au terme d'une semaine de vote. Les bulletins ont été dépouillés ce vendredi.

Et c'est finalement la bourgmestre de Limbourg Valérie Dejardin qui devient la nouvelle présidente des socialistes de l'arrondissement de Verviers avec 382 voix (58%), contre 276 voix (41,95%) pour Véronique Bonni.

Durant toute la semaine les militants socialistes ont pu voter par correspondance pour la candidate qu'ils souhaitaient voir les représenter. Une méthode de vote inédite mise en place en réaction à la crise sanitaire mais qui a su mobiliser les troupes puisque le taux de participation auprès des militants est de 51 % avec 698 votants. Ce qui correspond à deux fois plus de votes que lors des dernières élections, lorsqu'Alexandre Loffet et Claudy Klenkenberg s'affrontaient pour la présidence.

Valérie Dejardin succède ainsi à Alexandre Loffet (échevin à Verviers) qui a quitté le parti et démissionné de la présidence voici plusieurs mois, lorsque Muriel Targnion a déclaré la guerre au PS.