Dans la nuit de vendredi à samedi, des policiers en patrouille sur le boulevard des Gérardchamps ont remarqué une voiture arrêtée aux feux, portes ouvertes. En fait, un couple se disputait. L’intervention des policiers n’a manifestement pas plu à l’individu qui, selon le parquet, s’est rebellé envers les agents. Il s'est ainsi montré agressif à leur égard.

Selon le magistrat, alors que les policiers tentaient de le maîtriser, l'individu s’est laissé tomber en arrière sur un agent. Celui-ci présentait une fracture d’un doigt. 

Lorsqu'il fut en état d'être interrogé, l'intéressé, âgé de 30 ans, s’est contenté de reconnaître un différend verbal, affirmant que les policiers l’avaient provoqué. Pour rébellion et coups et blessures, il a été cité à comparaître devant le tribunal correctionnel de Verviers.