Le tribunal correctionnel de Verviers a rendu vendredi un jugement dans le cadre d'une affaire de moeurs. Un trentenaire originaire de Plombières écope d'une peine de 6 ans de prison assortie d'une mise à disposition du tribunal d'application des peines pour une durée de 5 ans. Le trentenaire était accusé d'attentats à la pudeur sur deux mineurs d'âge, de corruption de la jeunesse mais aussi de détention et de diffusion d'images pédopornographiques. Le Plombimontois, qui a déjà été condamné à 4 ans de prison pour des faits similaires en 2012, avait reconnu un comportement "déplacé" avec le fils de sa cousine qui logeait chez lui.

Pour la seconde victime, un jeune homme de 16 ans, le prévenu reconnaissait également les actes sexuels. Il avait par contre indiqué ne pas avoir connaissance de son âge. "La victime était inscrite sur un site de rencontres réservés aux plus de 18 ans", avait souligné l'avocat de la défense qui estimait que son client "n'est pas un pervers en chasse de jeunes hommes desquels il pourrait profiter". Une thèse que n'a pas suivie le tribunal.