La tête de liste Ecolo Anne Kelleter crée la surprise avec 6.421 voix

Sur la circonscription de Verviers, ce sont 6 élus sur les 23 sièges à répartir entre les candidats de la province de Liège qui siègeront au Parlement wallon. Parmi-ceux on retrouve trois nouveaux élus, novices en politique :

1. Anne Kelleter (Ecolo)

Elle est la grande surprise de ces élections. Sortie in extremis du chapeau d'Ecolo pour remplacer la germanophone Christine Mauel, tête de liste passée au MR, la jeune germanophone totalise à elle seule 6.421 voix de préférence, garantissant un siège à la Région pour la circonscription. Plus connue dans les cantons germanophones d'Eupen (2.009 voix) et de Saint-Vith (1.421 voix), elle est tout de même parvenue à obtenir près de 3000 voix de préférence dans les cantons francophones.

Il s'agit d'une belle prouesse pour cette ex-journaliste de BRF qui démarre en politique.

"Je pensais que faire une centaine de voix en débutant en politique serait déjà bien mais j'en ai fait plus de 6000... C'était vraiment une surprise !", confie-t-elle. "Je le dois à l'équipe, on a beaucoup travaillé ensemble lors de cette campagne".

Ne pouvant poursuivre son métier de journaliste, qui impose la neutralité politique, "je suis en congé sans solde depuis mi-mars". "Ecolo est venu vers moi pour que je sois tête de liste. J'ai accepté par qu'on est arrivé à un moment charnière où il faut agir pour changer les choses. De part ma carrière journalistique, je pense que je peux apporter quelque chose".

2. Christine Mauel (MR)

Au départ candidate sur la liste Ecolo pour la Région lors de la présentation de la liste en janvier dernier, la Raerenoise de 37 ans et mère de deux enfants avait fait volte-face en se portant finalement candidate sur la liste MR.

Positionnée 2e sur la liste derrière le ministre wallon de l'Economie et de l'Emploi Pierre-Yves Jeholet, la nouvelle libérale et novice en politique conforte le second siège du MR avec 4.674 voix de préférence.

3. Samuel Nemes (PTB)

Désigné par le PTB en tête de liste à la Région pour la circonscription de Verviers, le Calaminois et enseignant Samuel Nemes (30 ans) offre un siège au PTB avec 2.736 voix de préférence. Un siège volé au PS qui retombe à un siège pour la circonscription par rapport à 2014.