C’est une histoire pour le moins incroyable qui s’est déroulée ce jeudi à Waimes puisqu’un habitant a conduit un obus au commissariat de sa ville ! Cet après-midi, aux environs de quatorze heures, un habitant de Waimes s’est présenté au commissariat de police. L’homme avait pris avec lui un obus. L’intéressé avait découvert cet engin un peu plus tôt alors qu’il était occupé à travailler sur son terrain situé à Malmedy. 

En effet, l’homme travaillait avec un tractopelle dans un terrain situé chemin du Halu à Hedemont, un lieu-dit proche de la commune de Malmedy lorsqu’il est tombé nez-à-nez avec cet engin explosif datant probablement de la précédente guerre. 

L’homme n’a fait ni une, ni deux, il a saisi l’engin explosif sans aucune précaution et s’est rendu au commissariat non pas le plus proche, mais celui qu’il connaissait… "Si cela avait été une roquette, un simple appel téléphonique dans la même pièce aurait pu la faire exploser", indique le commissaire Fastré de la zone de police de Stavelot-Malmedy. "Cette personne a pris énormément de risques parce ce type d’obus peut toujours être explosif ou encore toxique. Il existe des méthodes pour les reconnaître, mais il faut avoir une formation spécialisée pour cela. Je conseille toujours en cas d’une d’elle découverte d’appeler les secours et surtout pas de déplacer l’objet. Le SEDEE, Service d'Enlèvement et de Destruction d'Engins Explosifs est spécialement formé pour intervenir dans ce type de cas.

 Nous ignorons la réaction des policiers qui ont été amenés à "accueillir" le porteur de cet objet et si l’attente de ce dernier a été longue avant d’être reçu.