Verviers

Depuis ce lundi, les travailleurs de nuit du Parc d’activités économiques Les Plénesses auront la possibilité de se rendre sur leur lieu de travail aisément grâce au projet "Mobi Plénesses". Une navette dessert désormais le zoning des Plénesses à partir des communes de Verviers et de Dison en dehors des plages horaires couvertes actuellement par la ligne 717 du Tec.

En effet, jusqu’en 2018, l’accès à ce zoning ne pouvait s’effectuer qu’en voiture. Le Plénesses Club et le Groupe d’Action locale (GAL) Pays de Herve, ont dès lors lancé en juin 2018 un projet de mobilité pour les Plénesses. Pour rappel, ce zoning est composé de 140 entreprises, essentiellement des PME, occupant près de 4 000 emplois directs et 7 500 indirects.

Cette offre de navette gratuite de nuit et connectée, une première du genre en Belgique, vient compléter la déviation de la ligne 717 (effective depuis mars 2019) et une plateforme de covoiturage (mise en place en octobre 2018). Deux subventions du gouvernement wallon ont été obtenues pour le Mobi Plénesses : 12 500 euros du cabinet de Pierre-Yves Jeholet 140 000 euros du cabinet de Carlo Di Antonio.

Pour être efficace et efficiente pour les utilisateurs mais également économiquement et environnementalement, il s’agira d’une offre de service de transport à la demande. Concrètement, cela signifie que pour éviter des transports à vide, les utilisateurs réservent leur trajet à partir de l’application Zenbus ou sur le site web zenbus.net. Ils pourront ensuite géolocaliser et suivre en temps réel le déplacement de la navette sur un outil cartographique.

Cette nouvelle offre de navette est en test jusqu’au mois de mars 2020. Mais si les résultats sont à la hauteur des attentes, l’objectif est d’étendre ce service à d’autres communes comme Limbourg, Welkenraedt, Thimister-Clermont, Herve, Pepinster ou Plombières.

Lu. D.