C’est ce qui sera déterminé au terme d’une opération de comptage.

Des caméras vont être placées par le SPW (Service public de Wallonie) au niveau de l’accès autoroutier de Villers-le-Bouillet. Ces caméras permettront de réaliser un comptage précis des véhicules mais aussi de déterminer si la formation des files pose un problème en terme de sécurité.

Au terme de cet essai, il est possible que la bretelle d’accès à l’E 42 en direction de Namur soit rouverte aux voitures. "On pourrait placer un portique au niveau de l’accès pour empêcher les camions de l’emprunter", explique l’échevin des Travaux, Guy Houssa. Car depuis plusieurs mois, l’une des deux bretelles d’accès à l’E 42 en direction de Namur est fermée à la circulation. Le virage de cette bretelle est très serré et surtout trop proche de l’autoroute pour permettre aux camions de se lancer et d’atteindre une vitesse suffisante avant d’entrer dans le trafic.

Les autorités communales ont alerté le SPW car elles ont constaté, depuis la fermeture de cette bretelle, une formation de files à hauteur du rond-point aussi bien sur la nationale que sur la bretelle de sortie pour les automobilistes qui viennent de Liège. Elles demandent dès lors la réouverture partielle de la bretelle.

Des comptages avaient déjà été réalisés à cet endroit. Le SPW a cependant promis aux autorités communales de réaliser de nouveaux comptages.

Le SPW assure aussi que si les nouveaux comptages confirment les observations relayées, la bretelle sera rouverte mais uniquement aux voitures...