Confinement ne rime pas avec arrêt ou repos à Visé où les projets d’amélioration ou de rénovation des infrastructures sportives sont légion.

Que du contraire, Julien Woolf (à droite sur la photo) et l’échevinat des Sports profitent de la non-utilisation des sites sportifs afin d’effectuer les travaux nécessaires et indispensables sans contrarier les entraînements des clubs sportifs.

Ainsi, le Hall Omnisports a-t-il déjà subi un large rafraîchissement : isolation, murs repeints et, bientôt, un nouveau revêtement. Sans oublier des toilettes accessibles aux PMR et des vestiaires rénovés.

Si le foot avait déjà eu l’honneur de terrains synthétiques, le tennis va bénéficier d’un nouveau club house. Dont pourra aussi profiter le paddle, dont le nombre de terrains va passer de 2 à 5.

Le rugby ne sera pas non plus oublié, avec un nouveau club house et des vestiaires mieux adaptés afin que les filles disposent d’un vestiaire propre plutôt que de devoir se rendre dans le hall voisin afin de se doucher.

Au-delà de ces aménagements sur la Plaine des Sports se tient aussi celui de la piscine, dont la réouverture est prévue pour fin septembre 2022 au plus tard.

Le Royal Centre Nautique Club et les personnes à mobilité réduite (PMR) ne sont pas oubliés : un ascenseur leur facilitera l’accès à la salle de mise en forme et aux embarcations.

Si de nombreux secteurs sont malheureusement à l’arrêt, Visé se veut une ville sportive et se bouge.

En pensant aussi à une meilleure circulation aux alentours du Hall Omnisports. Où les parkings devraient, à terme, être reliés afin de créer des jonctions entre les divers sites.

Autant de projets à réaliser à l’horizon 2024.