Située sur la parcelle N° A 125/V dans le quartier Basse-Meuse à Visé, à l'angle du canal de jonction et de la Meuse, la maison porte la mention "VISÉ" en façade. Cette mention indique l'emplacement des anciennes écluses qui permettaient autrefois de rejoindre le canal Liège-Maastricht devenu Canal Albert mais aussi de descendre vers l'aval du temps de l'ancien barrage disparu. Si elle n'a guère d'intérêt architectural, "cette maison fait partie du patrimoine local. Elle est le dernier vestige de la navigation d'autrefois", défend Marc Poelmans, qui lançait en mars 2019 une pétition pour le classement de cette maison au patrimoine wallon. La maison de l’éclusier a également été un haut lieu de la résistance à l’occupation lors de la première guerre mondiale. 

Aujourd'hui, une enquête publique est en cours concernant la demande de permis d’urbanisme de la société ProConcept, qui souhaite construire un immeuble à appartements à proximité du port de plaisance de Devant-le-Pont. L’endroit est charmant, en bordure de fleuve, mais le projet implique de détruire la maison qui se trouve sur la parcelle.

Une destruction à laquelle s'opposent des citoyens qui souhaitent demander le classement de cet élément du patrimoine historique visétois. "Dans le cadre des efforts de développement du tourisme en Basse-Meuse en lien avec la voie d'eau, la sauvegarde de ce site historique s'avère logique", justifient les opposants. En outre, le projet d'immeuble de Pro Concept "est totalement excessif eu égard au bâti et à la densité du quartier et serait un coup de poing dans un des plus beaux coins de notre commune".

L'enquête publique prend fin ce lundi 24 mai à 15 h. Il est possible d'adresser ses observations au collège communal de la Ville de Visé, soit par courrier postal (rue des Récollets n° 1-3 à 4600 VISE), soit par e-mail (rachelle.dumont@vise.be) soit remise au service Urbanisme (rue de Mons, 11 à 4600 VISE), jusqu’au 24 mai 2021 à 15 heures au Service Urbanisme.