Le roi Philippe a visité ce mercredi les installations de la société Eurogentec à Seraing, une entreprise qui est au cœur du développement des thérapies pour lutter contre le coronavirus et qui est pionnière dans le domaine de la fabrication d’ADN utilisé dans la thérapie génique.

"Eurogentec est une société qui est impliquée dans la lutte contre le Covid et surtout dans le développement et la production de vaccins", a expliqué le CEO Lieven Janssens, qui s’est montré honoré de la visite du Roi. "Cela fait 15 ans que l’on a une expertise pour un type d’ADN qui joue un rôle clé pour les vaccins ADN mais aussi comme matière première pour les vaccins à ARN messager".

La société utilise une bactérie pour produire un ADN sous forme de plasmide, qui est un outil couramment utilisé dans l’industrie pharmaceutique pour pouvoir produire des vaccins.

Dans ses locaux sérésiens situés sur le Science Park, elle s’occupe des phases allant de la culture bactérienne jusqu’à l’extraction dudit plasmide hors de ces bactéries, en passant par sa purification et les contrôles de qualité. Le médicament est ensuite fabriqué par d’autres sociétés qui s’occupent de la formulation et du conditionnement du produit final.

Eurogentec a notamment montré au Roi lors d’une visite de près de deux heures les procédés de production pour ce type de molécules ainsi que ses installations. "Nous sommes un sous-traitant pour l’industrie pharmaceutique et nous sommes pour le moment impliqués dans la production de cinq vaccins ou candidats vaccins", a précisé le CEO.

Rares sont les sociétés qui possèdent ce type d’expertise pour fabriquer ce type de molécules, comme l’a indiqué le ministre-président de la Région wallonne Elio Di Rupo : "C’est une entreprise qui travaille la génétique de manière approfondie et qui est championne du monde dans ce domaine. Le secteur des biotechnologies est un secteur où la Wallonie est leader".