Suite aux nouvelles mesures prises au niveau fédéral dans le cadre de la lutte contre le coronavirus, le collège communal de Wanze a décidé d’accorder une prime unique de 2.000 euros aux établissements contraints de fermer.

Sont concernés les restaurants, les snacks et les friteries qui doivent fermer leur espace restauration, les cafés mais aussi les métiers forains et les traiteurs qui ont subi la suppression généralisée d’une très grande partie des manifestations, soit une quarantaine d’acteurs économiques exerçant à titre principal sur la commune de Wanze.

Les autorités communales ont par ailleurs décidé de réserver une enveloppe supplémentaire de 30.000 euros pour venir en aide aux clubs sportifs. "Les activités sportives étant maintenues, les clubs continuent, en effet, à avoir des dépenses, notamment pour l’encadrement des jeunes, alors qu’ils ne bénéficient plus de rentrées financières via les buvettes ou cafétérias", explique-t-on.

Cette mesure sera soumise, en urgence, à l’approbation du conseil communal de ce lundi soir.

Les autorités communales entendent ainsi "apporter rapidement un soutien financier à ces secteurs extrêmement touchés par les mesures actuelles".