C'est un fait: la crise sanitaire a fortement chamboulé la vie quotidienne de chacun d’entre nous et les mesures mises en place par les autorités pour lutter contre la propagation du coronavirus ont un impact important sur la vie des jeunes également.

À Wanze, la commune tient à faire savoir qu'ils n’ont pas été oubliés et que les différents services ont tenté d’adapter au mieux leur travail, dans le respect des mesures en vigueur, afin de maintenir le lien avec les jeunes de moins de 26 ans.

Le centre culturel a lancé 2 opérations à destination du grand public, une "caravane-escargot" et des interviews-vidéos d'associations et d'artistes, avec des messages adressés spécifiquement aux jeunes dans ce cadre.

L’ASBL Réussir à l’école a adapté ses activités afin de pouvoir accueillir les enfants selon le protocole requis, et ce qu'il s'agisse des moins ou des plus de 12 ans.

La bibliothèque communale a quant à elle réalisé et diffusé, via les réseaux sociaux, des capsules vidéo, ce qu'a également fait l'ASBL Vive le sport.

Le contact a été maintenu depuis le début de la crise sanitaire, par visioconférence, avec le conseil communal des jeunes et celui des enfants.

La maison des jeunes de l'entité est très active

Depuis mars 2020, la maison des jeunes n’a de son côté cessé de réfléchir à de nouvelles actions et tenté de se réinventer via:

- l’Info du confinement (d’avril à juin) : les participants à l’atelier "Journaliste en Herbe" ont écrit chaque semaine un article sur un sujet de leur choix qui était publié.

· Les défis Instagram (depuis avril 2020) : les jeunes ont eu l’occasion de jouer à plusieurs petits jeux (lieux de Wanze à reconnaitre, énigmes, quizz sur la MJ, etc).

Durant l’été, la maison des jeunes a aussi organisé plusieurs activités en extérieur : atelier VTT, jeux de rôle, randonnées, cinéma en plein air...

Elle a ensuite lancé la nouvelle saison de ses ateliers, avec une nouvelle activité "Sun Games", avant de devoir à nouveau adapter son fonctionnement depuis octobre.

Tous les ateliers créatifs (hormis le VTT) se réalisent donc désormais en virtuel par le biais de différentes plateformes.